Aikido

Abonnez-vous à la page facebook de la section :

https://fr-fr.facebook.com/aikido93

Horaires

Cours jeunes (de 8 à 15 ans)

 

- mercredi : 19h15-20h30

- samedi : 16h30-17h30

 

Cours adultes (à partir de 15 ans)

 

- jeudi : 20h00-22h00

- samedi : 17h30-19h30

 

 

Tarifs

Jeunes : 200 €

 

Adultes : 250 €

 

Tarif étudiant : 200 €

 

Tarif dégressif par famille :

- 2ème inscrit : -10% (225 € ou 180 €)

- 3ème inscrit : -20% (200 € ou 160 €)

 

 

Inscriptions

Nicolas Moutafis : 06 25 75 12 57

Rentrée 2018

Stages

Historique

Le terme Aïkido est composé de trois kanjis (caractères japonais) qui signifient :
- AI : Harmonie
- KI : Énergie
- DO : Voie


On peut traduire l’Aïkido par La voie de la concordance des énergies.

 

Hors du Japon, la France est le pays qui compte le plus de pratiquants d’aïkido, avec plus de 60 000 licenciés.

 

La pratique de l’Aïkido est exposée en 1964 au grand public par un documentaire de l’émission télévisée Les Coulisses de l’exploit, qui lui est consacré et contient un entretien avec le fondateur Morihei Ueshiba, avec les premiers maîtres français dont André Nocquet ainsi qu’avec des pratiquants ; le documentaire est commenté par le journaliste Thierry Roland.

 

La FFATK, (Fédération Française d’Aîkido, Taî-Jitsu et de Kendo) fut créée en 1958 par Jim Alcheik et Emile Blanc. Ensuite l’aîkido fût pratiqué au sein de la fédération de judo, la FFJDA. L’aïkido s’est séparé de cette fédération en 1982 avec la création de deux fédérations:

 

- la FFLAB (Fédération Française Libre d’Aïkido et de Budo) qui devint en 1983 la FFAB (Fédération Française d’Aïkido et de Budo),


- la Fédération française d’aïkido, d’aïkibudo et affinitaires (FFAAA ou 2F3A) en 1983.

 

Agréés par le ministère de la Jeunesse et des Sports en 1985, ces deux fédérations sont régulièrement invitées à la fusion de la part des pouvoirs publics. Du fait de l’agrément, l’UFA (Union des fédérations d’aïkido), structure chapeautant les deux fédérations, est seule habilitée à délivrer des grades dan reconnus officiellement en France (par l’intermédiaire de la Commission Spécialisée des Dan et Grades Equivalents – CSDGE- dont les membres sont nommés par arrêté ministériel).

 

Outre ces deux fédérations, il existe un grand nombre de groupes où les différences sont d’ordre pédagogique, technique, spirituel, personnel, hiérarchique, sportif, etc. Ces groupes ont leurs structures et systèmes de délivrance de grades propres dont les titulaires ne peuvent se prévaloir publiquement sans risquer des poursuites – à moins d’en préciser systématiquement l’origine.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Association Cercle Marc Lacay